FR /  EN 

Made in Shawi VS Fabriqué en Chine

blogue chanvre fait au Québec fibres naturelles

La comparaison Shawinigan & Shenzen : Mode éthique, mode en série... 

Dans nos publicités, vous avez probablement déjà remarqué que nous utilisons joyeusement l'anglicisme "Made in Shawi". Un clin d'oeil aux productions de masse made in China, pour nos petites fabrications d'atelier à Shawinigan en Mauricie. En observant cette comparaison de plus près, on se rend compte que de plus en plus, on veut être en mesure de choisir des objets de vie, des aliments, des articles fabriqués au Québec, ou du moins, au Canada. Consommer local, plus facile à dire qu'à faire ? On peut regarder les avantages, ainsi que les missions pour l'avenir.

Écoresponsable versus pollution textile :

Voici la veste LOLA.  

abaka écoresponsable mode éthique

 Voici le chemin de création d'un item X qu'on retrouve dans les grands rayons. 

abaka écoresponsable mode éthique

Quand on crée nos vêtements, comme par exemple pour la veste ici, on s'assure de prendre un chemin le plus écoresponsable possible, en harmonie avec nos valeurs éthiques, en faisant les choix les plus favorables accessibles pour l'environnement. Ça commence par le choix de fibres naturelles. Dans ce cas-ci, du chanvre (lisez notre billet concernant les valeurs des fibres utilisées ICI), ou encore toutes nos autres créations qui sont soit faites en bambou, ou encore en coton biologique. 

Quand les tissus arrivent, Karine la designer crée des patrons pour les prochaines collections, en suivant les besoins des saisons.

Les retailles des tissus seront soit utililsées pour confectionner des sous-vêtements de style patchwork, ou donnés à des artisans locaux qui les récupèrent dans leurs créations, tels que KahlCitoPwarkTrait d'Union.  

vêtements recyclés écoresponsable abaka fait au québec

 Quelques uns des tissus retaillés de nos vêtements qui seront réutilisés.

Au courant d'une année, Abaka sortira deux collections; une automne-hiver et une printemps-été. L'une comportera des vêtements longs et plus chauds, et l'autre des articles plus légers, pour s'adapter autant au climat "multi-polaire" du Québec, qu'ailleurs dans le monde*. 

La fréquence de nouvelles collections, dans les grands magasins de mode est aux deux semaines. On surcharge les rayons, on bombarde le client d'offres, toujours en offrant des rabais grandissants, où le manufacturier tirera toujours profit... même sur un t-shirt à 5$. Ça donne une idée des conditions de confection et de la qualité globale. De plus, comme on le sait, les stocks invendus sont obligatoirement cisaillés, tailladés pour être importables puis jetés. Un gaspillage outrageux aux propensions planétaires !

Si vous venez en boutique chez Abaka, vous pouvez en plus de découvrir nos collections, découvrir des articles d'artisans québécois qui respectent les mêmes valeurs environnementales. Que ce soit des produits pour le corps, des bijoux, des accessoires mode. Vous pouvez également depuis le début de l'année trouver des aubaines dans notre rayon Abrakante : un rack de friperie évolutif de vêtements Abaka usagés. Il est possible pour les clients de donner une deuxième vie en apportant leurs vêtements en bon état, et les échanger contre d'autres vêtements d'occasion faits par nous. Une de nos alternatives pour allonger le cycle de vie des vêtements.

Si vous magasinez dans des grandes chaînes, il est probable que vous ne puissiez pas retrouver sur les rayons ce qui y était quelques jours auparavant. Pas parce que tout a été vendu, mais parce qu'on veut pousser de nouveaux produits à plein prix avec une plus grande marge de profit. 

Donc, en somme, en toute conscience, le seul avantage de magasiner dans des grandes chaînes serait certes un coût moindre sur le moment. On a tous un item pour lequel on a eu un "coup de coeur spontané" qui a fini au fond du garde-robe, brisé après deux lavages. Nous sommes d'avis qu'il est plus avantageux, pour nous tous, d'investir dans des pièces qui resteront avec vous, longtemps. En toute écoconfortabilité !...

BOXER MODE ABAKA

 *Quand on dit que nos vêtements sont appréciés des voyageurs ! ;) Crédit Marc-André Valiquette, au Népal avec son boxer ÉTIENNE en noir.

 


Article précédent Article suivant


  • joan scott le

    I bought a garment in Halifax airport when beginning a trip from Newfoundland. It is black LG and has a white owl printed on it. I thought it would be good for an old girl like me. It is. I wear it as a nightgown but it would go well with tights too. How lucky young women are today to have such free and flattering garments. The bamboo fabric always feels warm.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés