FR /  EN 

Le slow fashion : Vêtements durables, planète durable

Abaka crée des vêtements écoresponsables à Shawinigan depuis plus de 17 ans. À travers ce blogue, on vous tiendra au fait des nouvelles données concernant la consommation consciencieuse et les alternatives disponibles sur le marché pour acheter de façon responsable.

 

              Si on regarde de 2002 à 2019 de quelle façon nos comportements ont changé quand vient le temps de choisir un vêtement, on peut voir une augmentation du désir de choisir des fibres écologiques, surtout venant de la jeune génération, d’acheter éthique, d’acheter local. De plus en plus on pense à l’environnement, au futur, à nos descendants, au lieu de s’en remettre à la mentalité « Après moi, le déluge ». Malheureusement, ce nombre est encore trop peu élevé pour renverser la vapeur, si l’on veut, sur les torts des industries et des grosses entreprises sur l’environnement.

Pour améliorer notre empreinte écologique, on évite de surproduire, d’utiliser les mêmes pièges des grosses compagnies qui se gardent une marge de profit immense utilisée en marketing pour cibler et encourager les achats « émotifs », basés davantage sur le coup de cœur et non l’utilité ou le besoin réel, et puis qui ensuite vont quand même conserver un pourcentage de profit important quand ils vendent à rabais leur overstock.

On tâche également de réduire notre empreinte écologique en choisissant des tissus naturels. L’empreinte reste moindre en choisissant des fibres comme le chanvre, le bambou, le coton biologique qui sont biodégradables. On participe au slow fashion en produisant des items en matière durable et de style classique en visant l’intemporel dans le choix des coupes au lieu de la tendance du moment, souvent orchestrée pour être passée de mode la saison suivante en plus de polluer en étant composée de tissus synthétiques. On privilégie du tissu qui reste beau longtemps, donc qu’on porte longtemps… en plus d’être confo !

Si consommer de façon éthique peut avoir une connotation de prix plus élevé, il faut calculer sur le long terme; entre un legging acheté par impulsion dans un bac à rabais qui bouloche ou qui brise après deux lavages, et un pantalon mieux ajusté en fibres naturelles qui vous suivra pendant des années, le choix devient plus clair. C’est notre devoir en tant que petite entreprise engagée de pallier là où les grandes industries font défaut, en informant réellement le consommateur sur l’impact de son achat, ainsi que sa provenance, sur le voyage que fait le vêtement, de la fibre qui sera cultivée, puis travaillée, jusqu’à la cabine d’essayage.

Abaka s’engage également à demeurer présent dans la communauté, en participant et en créant des événements pour renforcir les liens entre les fabricants et les gens qui les choisissent et qui s’impliquent dans cette même idée, cette même vision de présent et d’avenir.

Restez à l’affut de nos prochaines publications !


Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés